Patrimoine urbain

Les monuments historiques

Au nombre de trois, ces monuments historiques sont tous situés au coeur de la Ville, rassemblés autour de la Grand Place.

L'église Saint-Chrysole

Téléchargez le document présentation de l'église Saint-Chrysole

// Ouverte le lundi matin

L’église Saint-Chrysole est sévèrement touchée par les combats de la Première Guerre mondiale. Elle est reconstruite entre 1922 et 1938 quasiment à son emplacement d’origine par l’architecte Maurice Storez, assisté de Dom Paul BELLOT, dans un style néo-byzantin et en employant des techniques innovantes pour l’époque : l’emploi du béton a permis de créer de grands volumes et de larges ouvertures, sans pour cela avoir à construire de contreforts ou d’arcboutants.

Reconnue en 1995 par la Commission Européenne au titre des bâtiments cultuels, elle est inscrite à « l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques » en 2001 avant d’être classée Monument Historique en 2002.

En 2005, la carbonatation du béton conduit à des problèmes d’étanchéité de l’édifice. Un grand chantier de restauration réparti en cinq phases (maçonnerie, menuiseries, peinture, vitraux et électricité) est alors lancé en juillet 2011, en concertation avec l’Architecte en Chef des Monuments Historiques.

Après presque 7 ans de travaux, l’église Saint Chrysole a retrouvé son éclat d’antan, tel que l’avaient imaginé ses deux architectes.

Elle a été inaugurée pour la deuxième fois de son histoire le 21 octobre 2017.

 


 

Une visite virtuelle de l'église saint Chrysole est accessible sur http://goo.gl/Syjnz6 aux personnes qui le souhaitent de découvrir les différents points de vue qu’elle offre sur les alentours, depuis son clocher ou ses terrasses.



http://goo.gl/Syjnz6

Afin de garder le souvenir de ces travaux, une médaille en bronze a été frappée par la Monnaie de Paris. Les personnes qui le souhaitent peuvent se la procurer au prix de 50 € auprès de la Maison du patrimoine, 4-6 rue du Pont.

Un livret retraçant l’histoire du bâtiment est également en vente à la Maison du patrimoine.






L'hôtel de ville

Construit en 1929 par Louis Marie Cordonnier dans le style flamand : brique, pierre et béton armé. On peut découvrir une remarquable série de vitraux qui rappelle à la fois les seigneurs successifs de la ville par leurs armoiries, le symbole de la fête des Louches et l’activité principale de Comines, la rubanerie.

Ce bâtiment a été inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 2001.


// Horaires d’ouverture

8h30 à 12h – 14h à 17h30 (jusqu’à 18h le mardi et jeudi) et le samedi de 10h30 à 12h.


Le Beffroi

Construit en 1927 sur une base imitant le grès, en brique et en pierre, le beffroi est constitué d’une tour carrée de 9 mètres de côté et de 22 mètres de hauteur. Surmontant la tour, on retrouve un dôme en forme de bulbe qui confère au bâtiment une caractéristique architecturale unique en son genre.

Depuis juillet 2005, le beffroi est inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO tout comme 22 autres beffrois du Nord Pas de Calais, de la Picardie, après ceux de la Belgique.

Renseignements et informations complémentaires :

Pour plus d'information, consultez le site de l'association "Beffrois et patrimoine".

 









Retrouvez la Maison du patrimoine
sur facebook !



Page facebook du nautilys

Contact

Maison du patrimoine
4/6 rue du Pont
59560 Comines
Tél : 03 20 14 21 51

Horaires d'ouverture


// Mardi : de 14h à 17h30
// Mercredi : de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30
// Jeudi : de 14h à 17h30
// Vendredi : de 9h30 à 12h
// Samedi : de 14h à 17h (de mai à août)




Découvrir la Maison du Patrimoine

Guide
"Comines et Wervicq-Sud"



Ce guide, réalisé en partenariat entre les villes de Comines et Wervicq-Sud vous fera découvrir la richesse des deux territoires et vous fournira de multiples renseignements.


Téléchargez le guide