Les Géants de Comines


Les géants de Comines

P'TITE CHORCHIRE est un ouvrier rubanier.
Il porte le surnom d'un fraudeur dont la barque s'appelait la petite sorcière.

GRANDE GUEULOUTE est l'épouse de P'TITE CHORCHIRE.
Elle est particulièrement connue pour son verbe haut.

BURCHARD, seigneur de Comines ayant participé à la 1ère croisade(1099)

MESSIRE DE COMINES, qui évoque la Confrérie de la France Louche dont il porte le costume rouge et or aux couleurs de la famille de la Clyte dont est issu Philippe de Comines.

ALYS est une géante portée de 3m50 représentant une drapière du XIIIe siècle.

JEAN II DE LA CLYTE et son épouse JEANNE D’ESTOUTEVILLE sont les 2 derniers géants baptisés en 2017 lors de la Fête des Louches.

Leur histoire

P’tite Chorchire et Grande Gueuloute sont intimement liés à la Fête Historique des Louches et sont propriété du comité organisateur de la fête. Leur première apparition remonte vers les années 1890, lorsque le comité de la Fête des Louches et des Fêtes du quartier du Château eut l’idée de doter Comines de géants.

Les premiers géants étaient des géants portés à carcasse en osier et, il ne s’agissait pas de personnages légendaires ou historiques comme le sont souvent les géants des Flandres mais de deux figures locales de l’époque. Comines étant ville frontalière entre la France et la Belgique, avec la Lys comme frontière naturelle, il y existait une intense activité de fraude avec passage en barque. Chez le couple de géants, le mari est un rubanier qui s’adonnait à la fraude et dont la barque s’appelait précisement la « petite sorcière ». Pour son épouse qui avait le verbe haut, le nom était tout désigné : « Grande Gueuloute ».

Détruits au cours de la guerre 14-18, ils refont leur apparition en 1923. En 1963, les carcasses d’osier étant fatiguées, elles furent brûlées en feu de joie et, le lendemain, les géants réapparaissaient dans de nouvelles carcasses métalliques et dans des costumes flambants neufs. La taille des géants ayant été modifiée, il fallut prévoir de nouvelles têtes et celles ci furent réalisées sur le modèle de celles des géants de La Panne (ville flamande du littoral belge). Ces têtes assez austères qui ne devaient être que provisoires furent utilisées jusqu’en 1986. En 1987 de nouvelles têtes en résine furent réalisées par un membre de la confrérie de la Franche Louche. Les anciennes têtes sont visibles dans le local des Amis de comines.

Par rapport aux géants initiaux, les géants actuels ont gardé leur nom mais ont changé de physionomie. P’tite Chorchire avec son sarrau bleu et sa casquette symbolise le bleu vint c’est à dire l’ouvrier rubanier, évoquant ainsi la principale activité industrielle locale : la rubanerie. En 1984, en prévision de son centenaire, le Comité de la Fête des Louches mit en chantier un nouveau géant « Burchard de Comines » personnage historique en costume de croisé de 1099, saluant de l’épée ses confrères venus des alentours.

En 1987, « Messire de Comines » est baptisé. Il porte dignement le costume des membres de la Confrérie, aux couleurs de la famille de la Clyte, famille seigneuriale de Comines à laquelle appartenait Philippe de Comines. Le géant brandit la louche, symbole vivant des réjouissances.

Sources : Livret de la confrérie de la Franche Louche Article André Schoonheere.

Renseignements et informations complémentaires

Maison du patrimoine
4/6 rue du Pont
59560 Comines
Tél : 03 20 14 21 51

// Mardi : de 14h à 17h30

// Mercredi : de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30

// Jeudi : de 14h à 17h30

// Vendredi : de 9h30 à 12h

// Samedi : de 14h à 17h (de mai à août)


Plus d'infos sur la Maison du Patrimoine Voir des photos des géants de Comines
Geants Geants Geants Geants